Espace lecteurs : Les pierres de mémoires

Venez nombreux me laisser vos avis sur Facebook !

LunaMoon sur Babelio : Avis de LunaMoon

Une lectrice anonyme : "A lire, vous ne le lâcherez pas tant ce livre est touchant au sens propre, il vous happe, vous emmène au plus profond de vos souvenirs d'enfance.
Il vous retourne... vers le passé celui que vous avez vécu avec des êtres aimés, perdus à jamais mais non ils sont là dans votre mémoire...
Pourrait on recréer ces images, ces sons, ces odeurs, c'est à voir pour revivre, ressusciter peut-être ? La mémoire et la force de création, de recréation est un don prodigieux, voire vertigineux.
J'ai été émue jusqu'au larmes par ce livre, ce qui m'est rarement arrivé. Merci à Philippe Nonie pour ce roman"

Delphine : "Je viens de tourner la dernière page de LDB de Philippe Nonie et je n'ai qu'un mot : merci

Christine : "Hier j'ai fini "Les pierres de mémoire", que j'ai lues d'une traite ! J ai beaucoup aimé et suis restée prise par l histoire d Henri et de Bénédicte. J'ai été intéressée par l histoire des cagots que je ne connaissais pas (honte à moi !). Ma grand-mère de Trébons (hélas disparue depuis l an dernier..) m'en aurait sûrement conté ;D !
J ai aussi été particulièrement touchée par l histoire de cette "frénésie créative" qui mène son futur écrivain à son destin d écriture, par ces lourds secrets de famille qui creusent des ravages souterrains et par cette jolie métaphore filée du "seuil" ! Et j ai retrouvé avec une certaine familiarité la réalité agricole de la vie à la campagne ...
Merci donc pour nous avoir fait partager les histoires que les pierres gardaient en mémoire ! "

Une lectrice anonyme : "Merci Philippe Nonie.
Merci pour ton nouveau roman, lu d'une seule traite tant il m'a passionnée.
Merci pour ce voyage, pour ces voyages, aux confins de la création et de l'histoire personnelle.
Merci pour ce talent et cette sensibilité.
Merci enfin pour cette "mise à proximité" avec ce qui touche, ce qui interroge et ce qui lève le voile ou au contraire le laisse draper nos craintes et nos traumatismes.
Je quitte ton roman avec l'impérieux désir de déceler, d'écouter et de laisser en héritage mes propres "pierres de mémoires" ... Et de reprendre ma plume et mon pinceau."

Karine (Bergerac) : "Mon voyage dans le temps vient de se terminer le 22 avril... Comme à son habitude, soufflée, touchée, émue... Me voilà une fois de plus sous l'emprise du gourou Nonie ! Auteur addictif ? Assurément ! Organisateur de voyage littéraire ? Indéniablement !
Lire Nonie, c'est assumer votre propre rapt, subir votre kidnapping... Au delà de votre lecture.
Comment sait-on que l'on vient de terminer un bon livre ? C'est quand on redoute les dernières pages, que l'on déplore la dernière, et que l'on aimerait un reliquat inespéré pour poursuivre ce moment de grâce... "Les pierres de mémoire" : pour tout avouer, la couverture m'a intriguée. Presque défavorablement. En tout cas, j'étais dubitative... Ma lecture-voyage a commencé il y a une semaine. Éprise par mon travail dévoreur de temps, à chaque page tournée, à chaque nom de villages, de montagnes pyrénéennes, je me délectais des images que ton roman m'a insufflée.

Merci pour ce bol d'émotions. Pour tous ces maux sociétaux que tu évoques. Pour ces sourires accrochés aux noms pyrénéens que nous aimons.
Merci pour toutes ces petites mains blanches..."

Sophie (Pau) : "Je viens de terminer un superbe roman : "Les pierres de mémoires". Quelle belle histoire. Je l'ai lu d'une traite. A quand le prochain, M. Nonie ?
Il me tarde de vous lire à nouveau."

Karine-responsable animation médiathèque : "J'ai littéralement adoré. D'une part, la justesse avec laquelle vous faire exister les différents protagonistes, avec cette foisonnante richesse émotionnelle! Vous devez être une vieille âme pour contenir en vous ce réservoir de pensées, émotions, actions aussi variées que diverses.

Ensuite, relativement au personnage principal, ce concept de création frénétique voir boulimique, exécuté dans l'urgence comme si "jusqu'à ce que mort s'ensuive", je l'ai ressenti comme une force impérieuse que vous transmettez au texte, autant pour l'écrivain que pour la dame qui peint.
Je l'ai lu en un jour, le livre.
Durant la nuit, j'ai rêvé de la grange.
Ce livre me fait penser aux contes initiatiques, qui existent depuis la plus ancienne mythologie et qui furent magnifiés à l'époque de la chevalerie. Lorsqu'on le lit, on y trouve une résonance qui parle, non seulement à l'esprit et à notre appétence pour les mots, mais aussi à l'âme.
C'est un beau texte. "

Sylvie : "Je me suis plongée dans la lecture des pierres de mémoires, et ... je n'en suis pas ressortie avant d'avoir lu la dernière page.

Ouaouh. Super beau livre. Prenant. Mature, abouti. Émouvant. Symbolique. Avec de très très belles idées. En un mot : je me suis régalée.
Du grand Nonie."

Carine ANDRÉ : "J'ai dévoré les Pierres de Mémoires en 3 jours. Je vis à l'endroit où se passe ce roman pyrénéen. J'ai passé toute mon enfance au pays Toy et, là bas, il y avait la grange des Abadie mais aussi des cagots que ma mère a bien connus. J'ai ainsi pu voyager avec Henry, voir tout ce qu'il voyait , sentir tout ce qu'il touchait ...... J'ai moi-même touché ses pierres lourdes de passé et qui renferment tant d'histoires. En lisant , le" film "de l'histoire se déroulait devant mes yeux et je me suis complètement déconnecté de tout ce qui se passait autour de moi ! Je n'ai pas lu ce livre, je l'ai vécu !!!"


Mariane : "J'ai dévoré ce livre en une journée! Quelle histoire touchante sur les cagots et ces bâtisses écroulées qui peuplent nos campagnes. Je ne passera plus jamais à côté d'elles sans m'y arrêter, sans avoir une pensée pour celles et ceux qui ont vécu là. Un roman que je recommande comme tous les précédents d'ailleurs !"